“ Attention à la Marche ” Mind the step “ for John Cage ”

Chorégraphie Sophie Mathey
Compagnie Picomètre
Ensemble Aleph

Conçu pour une équipe de danseurs et musiciens complices de longue date dans leur engagement au sein du spectacle vivant “ Attention à La marche ” peut être envisagé comme un hommage à John Cage. Le spectacle se lit à trois niveaux d’écriture. Le premier niveau transcrit le principe aléatoire de l’œuvre de John Cage – Il correspond aux “ installations ”, performance de vingt minutes, ouverture du spectacle, qui allie danse, musique, textes parlés et objets installés par Celia Eid dans un espace ouvert et préparé où toute liberté est donnée aux spectateurs de choisir telle ou telle action. Le second instaure une relation plus traditionnelle au spectacle avec une suite de pièces chorégraphiées, présentées sans rupture formelle mais absolument conçues comme des entités indépendantes. Dans cette partie, quatre compositeurs ; Dominique Clément, Eric De Clercq, Fred Frith et Ernest H. Papier ont été conviés à écrire leur hommage personnel à John Cage. L’idée est de poursuivre l’exigence d’un décloisonnement vers lequel convergent des expressions différentes. Musiciens et danseurs partagent le même espace et participent à produire une matière sonore et visuelle, mouvante, organique, tenant du centre et de la marge. “ Theater pièce ” détermine le 3e et dernier niveau d’écriture. Pièce ouverte, pour l’ensemble des interprètes, qui referme “ Attention à la marche ” mais ne le conclue pas… Trois modes d’interrogation traversent ce spectacle et posent en fin de compte la même question, mais la posent selon des perspectives particulières, correspondant à un type de travail chorégraphique. Ils ont guidé l’écriture de la danse. La première interrogation tente de transcrire une impression poétique, donc forcément subjective et diffuse. Elle est à l’origine du travail sur “ the wonderful widow of eighteen springs ” et “ A flower ”. La deuxième interrogation porte sur la composition de l’espace et l’agencement structurel du matériau chorégraphique. Elle renvoie à mon goût du mouvement pour lui-même – la troisième interrogation concerne les situations insolites, l’envie de textes et de sons mêlés aux personnages ou aux images.

 

Installations
Danse Musique 20’

John Cage
Variations II - clarinette et Percussion - 1961
Songs book (extraits) - voix - 1970
Suite for toy piano – piano jouet - 1978
Radio Music – 1 à 8 joueurs chacun avec une radio - 1956
Bande à partir des Songs Book - 1998
Etude Boréale n°3 pour violoncelle - 1984

Plateau

John Cage – Sonates pour piano préparé V,VII, XIV et XV, III - 1943-1948 - 19'
Eric De Clercq –“ I’d die down over his foot ” - 1998 - 7’
Voix, clarinette basse, violoncelle, piano, synthétiseur et percussion
John Cage – “ Aria ” voix seule - 1958 - 9’
Dominique Clément – “ Une danse ou une structure ” (texte de Christophe Tarkos) - 1998 9’
voix, clarinette basse, accordéon, violoncelle, piano, 4 danseurs
Ernest H. Papier
“ Omage, o Maître GEAC - 1998 - 4’30
3 danseurs
Fred Frith
“ Centie ¼ out ” - 1998 - 15’
voix, clarinette, accordeón, violoncelle, piano, synthétiseur et percussion
2 danseurs
John Cage - 1960 - 18’
“ Theater Piece ”
5 danseurs, 6 musiciens

Avec
Cie Picomètre
Danseurs Hélène Marionnaud, Sophie Mathey, Irene Panizzi, Philippe Reinaldos, Hélène Viallat

Ensemble Aleph
Dominique Clément – clarinettes
Sylvie Drouin – piano, synthétiseur, accordeon
Monica Jordan – voix
Françoise Matringe – piano
Christophe Roy – violoncelle
Et
Jean Charles François – percussion


Choégraphie : Sophie Mathey
Scenographie installation : Celia Eid
Son : Alain Brasseur
Lumiére : Pascale Bondu
Regie : Olivier Foy
Bande Sonore : Dominique Clément

Production : Festival Musicavoix – Cia Picomètre – Ensemble Aleph
Avec le soutien de : ADAMI – SPEDIDAM – DRAC île de France
Chargé de Prod. : Michel Dumont